Centre OLYMPAFRICA d’Asrama : C’est parti !

Asrama, localité située dans la préfecture de Haho, à 25 km de Lomé, va bientôt abriter le deuxième centre OLYMPAFRICA du Togo. L’initiative émane du Comité National Olympique du Togo qui bénéficie de l’appui financier de la Fondation Internationale OLYMPAFRICA. Les travaux ont été lancés le samedi 20 février 2021 par la Ministre des Sports et des Loisirs.

Le nouveau centre OLYMPAFRICA sera un complexe polyvalent comportant un terrain de football de 110 sur 90 m, une piste d’athlétisme de 400 m avec six ou huit couloirs, un plateau multifonctionnel à la fois de handball, volleyball de 48 sur 32 m, un foyer polyvalent avec bloc sanitaire, un centre de santé, un espace ludique pour enfants et la clôture. Il s’étend sur une superficie de trois hectares, pour un coût total de 210.000 dollars US, soit 125.000.000 FCFA.

Financé par le Comité National Olympique du Togo (CNO-Togo) et ses partenaires dont la Fondation Internationale OLYMPAFRICA à hauteur de 90% et le solde par les apports locaux, soit la valeur convertible du terrain, le cadre servira à assurer l’encadrement des jeunes, à favoriser l’éclosion des talents et offrir la possibilité de s’impliquer dans les programmes de développement intégré, notamment le sport, la culture, l’économie et la formation à la vie active.Cette infrastructure pourra également favoriser le retour ou le maintien des jeunes ruraux dans leur localité par la création d’emplois.

Selon la ministre des Sports et des Loisirs, la vision portée par la construction du centre OLYMPAFRICAest de créer la richesse par le sport, développer les localités à travers l’éducation de la jeunesse et promouvoir le volet social axé sur l’alphabétisation et l’éducation de base. Il s’agit aussi à travers ce centre d’entretenir les groupes d’intérêts économiques et de dispenser des soins médicaux aux populations. Elle a rappelé que « la vision du gouvernement est de moderniser les structures sportives et développer les communes pour une éclosion des disciplines sportives. »

Le 1er Vice-Président du Comité National Olympique du Togo, Donné KokouGagou, et le Directeur Exécutif de la Fondation Internationale OLYMPAFRICA, Alassane Thierno Diack, ont convié la population de la commune de Haho 2 à prêter main forte aux équipes d’exécution des travaux. Ils se sont dits convaincus de la contribution efficiente du centre OLYMPAFRICA dans le processus de décentralisation de la préfecture de Haho et son apport dans l’éclosion des talents au sein de la jeunesse.

Pour le Secrétaire général de la préfecture de Haho, AssilaKoumedjinaKomlan, le maire de la commune Haho 2, AyidotéSossou, et le chef canton d’Asrama, EdohComlaMawuko, cette initiative vient rehausser l’éclat de la ville d’Asrama et réconforter la jeunesse en quête de moyen d’épanouissement.

Selon eux, la construction de ce centre permettra de lutter contre l’exode rural et offrira des opportunités aux jeunes.

Située à 120 Km de Lomé, la ville d’Asrama est entourée de 45 villages pour une population de 60.000 habitants. L’activité dominante de la localité est l’agriculture.